Aubanel, Jean-Philippe

, par jacques

Aubanel Jean-Philippe, peintre né le 2 août 1953 à Lyon. Vit à Lyon, travaille à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Bx-Arts Lyon.
Il dit dans un texte intitulé « Déballage » (in « Peintures à Magdaléna ») : « Dans la pochette surprise on trouve maintenant du rock, de la BD, de la vidéo, de la performance, des cadeaux... Eh oui, rien n’a changé si ce n’est quelques tentatives visant à se couper l’oreille au rasoir électrique ».

Expositions : (ordre non chronologique) : Lieu de Relations Lyon, Atelier Alma Lyon, Centro Lavoro Milan, Maison de la Danse Lyon, « Ménage à trois » Genas, « Puissance 80ch » gare des Brotteaux Lyon (83), « Figures imposées » Elac Lyon, « Noir et blanc » Villeurbanne, galerie J.-J. Bertin Lyon, Clac Nancy, base internationale Villeurbanne, La Grande Serre Rouen, galerie Marchés Chateauroux, Hall Sud Genève, galerie d’Art Contemporain Chateauroux, Biennale des Arts de la rue Lyon (84), Musée des Sables d’Olonne, « les griffes de Lyon » Pecs Hongrie, « Mine de rien » Genas, « Collections » Musée St-Pierre Art Contemporain Lyon, galerie J-J Bertin Bâe, galerie Hôtel de Ville Villeurbanne, galerie Huber Genève, galerie Huber-Foire de Bâle, Bx-Arts Paris, galerie Bernard Fradel St Etienne, « Octobre des Arts » galerie de l’Elysée Lyon, galerie La Tournelle Poët-Laval (89,93), Centre d’Arts Plastiques Saint-Fons (89), galerie du Cheval blanc Genève, Artothèque Caen, galerie Aliéna Nancy, Artothèque Lyon, Fondation Cartier Jouy-en-Josas, galerie Sérrédiac-Evry, l’Embarcadère, Centre d’Arts Plastiques Villefranche (90), galerie Solo (91), galerie de la gare Bonnieux, Maison des Avocats Lyon (95), « J’aurai même essayé le silence comme figure de l’excès » galerie Lyon-St Jean (2000), galerie Confluences IUFM - avec Jackie Kayser - Biennale d’Art Contemporain (2000).

Collections : Ville de Lyon, Frac Rhône-Alpes et Basse-Normandie, Fondation Cartier Paris, Musée des Bx-Arts de Lyon.

Bibliographie : « Aubanel insurrection de la couleur « Yannick Courtel éd. Michel Chomarat, « Je ne demande rien « Yannick Courtel éd. IUFM, catalogue Maison des Avocats (95), « Tout est perdu » texte Michel Bakounine » éd. Michel Chomarat, « Alphabête » éd. L’échoppe Caen, « Peintures à Magdaléna Claire Peillod Genève (90), « le Plaisir « cahiers intempestifs St Etienne, « A ceux qui savent qui est Godot et pourquoi il n’est pas venu « , « La collection « Fondation Cartier Paris, « Mémoires enchantées » - Non, rien de rien - (97), « Passons à table » avec J.-M. Cruz (99) Vidéos « Valse », « Bébert en ville » Caméra, « le Clebs », « Lettres de Madras » J.-C. Chuzeville, « Portrait » Caméra, « L’ombre étroite » J.-P. Gras, etc.

Courtesy : B. Gouttenoire Dictionnaire des peintres lyonnais