Soutenons Marie Morel et l’art singulier

, par jacques

Plusieurs sites et blogs, ainsi que La Ligue des Droits de l’Homme s’en sont émus : la nouvelle municipalité d’Aubagne fait ingérence dans la programmation du Festival d’Art singulier qui programme cette année sa treizième édition. L’adjoint à la culture d’Aubagne a jugé "pornographiques" deux œuvres, une pièce mixte et des collages de Marie Morel ainsi qu’un assemblage de Demin dont il a demandé le retrait.

Les responsables du Festival d’Art singulier ont catégoriquement refusé d’appliquer les consignes de censure de la municipalité UMP d’Aubagne. Ils pensent pouvoir retrouver le lieu d’origine de leur manifestation : si tout va bien, la Biennale qui fut longtemps portée et imaginée par le docteur Jean-Claude Caire et la plasticienne Danielle Jacqui se déroulera donc cet automne à Roquevaire.

Pétition