Architectures sensibles : Pierre Riba et Pierre Souchaud à la Praye en octobre

, par jacques

[*Pierre Riba*], créateur d’architectures poétiques, « coupe, use et détourne le destin du carton ». Il vit et travaille dans le Gard et en Espagne.
[*Pierre Souchaud*], peintre et éditeur, expérimente librement purs volumes et surfaces transgressives. Il vit et travaille à Lyon depuis 1996.
L’un et l’autre présente leurs œuvres récentes [**à la Collection de la Praye, du 5 octobre au 2 novembre. Vernissage le 5 octobre 14.00-17.00*]. En Résonance avec la [**Biennale de Lyon 2013*].

« Il existe entre eux une complémentarité ou une connivence, dans cette façon qu’ils ont en commun de mettre en forme et d’architecturer une même pensée sensible du monde. Le vocabulaire plastique y est minimal, pour que se conjuguent au mieux la tension des formes, la rigueur de la construction et la densité de l’inscription matérielle et corporelle. Un même jeu assurément entre la matière et le rêve, le statique et le dynamique, le pesant et l’aérien, le corps et l’esprit, la terre et le ciel… Une même quête de l’instant de grâce d’un miracle spatial et humain  » (Martin Rey).