Connaître Josette Rispal

, par jacques

« [**Éloigné des sentiers battus, son art aime les rencontres impossibles et les accouplements les plus risqués de matière*] » (Laurent Danchin).

Josette, née à Aurillac (Cantal) en 1946, commence à partir de 1974 à travailler l’argile et découvre, en modelant L’Homme qui se roule de douleur, que la sculpture lui ouvre le monde de l’expression. L’année suivante ses recherches explosent en tous sens : elle sculpte sur laves et utilise le verre. S’ensuivent une créativité prolifique, une multiplication des matériaux, une inventivité débordante de nouvelles techniques. Dès 1977, elle expose à Paris et en Allemagne et sa première rétrospective, en septembre 1983, est suivie de nombreuses expositions internationales. (Site de Christian Berst)

Pour connaître Josette Rispal, rien de mieux que le livre Constellation Rispal publié aux Éditions Area Paris – Descartes et Cie, présenté en 2018-19 à l’occasion de l’exposition éponyme à la Galerie Les yeux fertiles 27 rue de Seine Paris 6ème.

Cette artiste majeure du domaine brut/singulier développe depuis plus de 40 ans une activité créatrice tout azimut. Elle utilise une grande variété de matériaux et de procédés (tissu, couture, verre, bois, terres cuites, bronze, plastique, peinture… sans parler même des coquillages, bonbons, fleurs... ) pour ses sculptures, masques, poupées, installations qui chaque fois transcendent la matière et la lumière.