Textes

, par jacques

"Tardy est un graveur, il y a donc l’habitude de la surface.
Mais depuis quelque temps, il y a pris de la hauteur : il vit avec les arbres, dans la beauté, dans la bonté des arbres.
Comme c’est un graveur qui peint et qui dessine, qui sait dessiner, il a dédié aux arbres et à ceux qui les habitent, à ceux qui sont habités par eux, le magnificat que nous contemplons aujourd’hui"
[**François Montmaneix*]

"Comment la gravure peut-elle transmettre ce monde, entre l’enfoui et le retrouvé, sinon par un métier savamment élaboré à cette fin. (...) une maneuvre à la presse à la fois forte et tendre et la morsure de l’eau forte révèle alors, sans les contraindre edt là où ils sont, les paysages mélancoliquement appaisés de la mémoire"
[**Jean-Jacques Lerrand*]

"Les gravures de Philippe Tardy, dans leur évidence et leur simplicité, montrent que les violences et l’apprécivitédonty témoignent tant d’œuvres d’aujourd’hui ne sont pas une fatalité, et qu’une figuration poétique reste possible."
[**Hélène Prigent
*]