Benrath, Frédéric

, par jacques

[**Benrath Frédéric*], peintre né à Chatou (Yvelines) en 1930, vit et travaille à Paris.

[*Expositions :*] galerie Grange préface René Deroudille (58,60), Maison des Princes Pérouges Ain préface RD (59), galerie l’Œil Ecoute-Janine Bressy (64), galerie Le Lutrin-Paul Gauzit (66,69,73,75), »les jardins du vide »- préface Jean-Noël Vuarnet - (81,89), Centre d’arts plastiques Villefranche-sur-Saône (85), Musée de l’Imprimerie « l’Œuvre gravé » (90), galerie « S » Emiliani Dieulefit Drôme, galerie Antoine de Galbert Grenoble (91). (Groupe) « Appel au non-sens » galerie Grange (55), « Option 57, 58 » préfaces R. Deroudille (57,58), Maison des étudiants Agel (63), « Le nuagisme même » hommage à Julien Alvard Musée Bx-Arts Lyon (73), « 30 bannières rue de la République » - avec Avril, Rougemont – Ville de Lyon (79), Musée Hébert La Tronche Isère (2000). Benrath dit de lui ; « Ce que je peins se « trame » dans une complexité colorée, mais c’est un réseau qui tend à un certain resserrement chromatique ».

[*Collections :*] Musée Bx-Arts Lyon (deux toiles, 69).

[*Bibliographie :*] « Benrath » Julien Alvard, Stéphane Lupasco éd. De la Tête d’Or Lyon (59), « L’avant garde au pavillon de Marsan » DHL R. Deroudille (60), « Canaletto, quatre heures de l’après-midi » Suzanne Tenand éd. Le Lutrin (69), à propos de « Auguste Ravier » in Le Tout-Lyon par Deroudille, « Deus Sive Natura » Jean-Noël Vuarnet éd. de l’Amateur Paris (93), cat. Musée Hébert La Tronche (2000).
Courtesy : B. Gouttenoire Dictionnaire des peintres lyonnais